Prévention des effets auditifs du bruit PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La Redaction   

Les principaux facteurs de risque pour l’audition sont, outre l’intensité sonore et la durée d’exposition, la fréquence du son (son aigu ou grave). C’est donc en agissant simultanément sur ces différents facteurs que l’on interviendra pour diminuer les risques.

Par ailleurs, nous ne sommes pas égaux devant les risques auditifs. Certaines personnes possèdent une vulnérabilité auditive particulière. Celle-ci est liée : à l’état de santé générale, à l’état local de l’appareil auditif, l’exposition professionnelle à certains produits, des antécédents d’otites, etc., aggravent les effets délétères du bruit. Les personnes ayant une vulnérabilité particulière ou celles qui sont malades, fatiguées ou sous l’influence d’alcool, de drogue, de médicaments doivent davantage protéger leur audition.

Mise à jour le Dimanche, 18 Avril 2010 14:50
 
AddThis Social Bookmark Button

Publicité